Rechercher

La Robe de Mariée et son Histoire

 

Au cours des siècles et cela depuis l’Antiquité en passant par le Moyen Age jusqu’au XXIème, le Mariage n’a cessé d’évoluer. Mais il n’a pas évolué tout seul, effectivement les habitudes, actes, rôles ont également changé. Pour la Mariée, la tenue a beaucoup évoluée et pour chaque époque il existait une robe de mariée différente (ou parfois même inexistante).

 

On verra donc que le cérémonial du choix de la tenue n’a pas toujours été possible ni important pour la femme. A l’aide de peintures et sculptures, il a été possible de retracer l’histoire du mariage et donc l’évolution de la robe de mariée au fil des époques.

 

La Robe de Mariée durant la Grèce Antique

 

Nous savons que chez les civilisations plus anciennes le mariage existait bien, avec parfois comme en Grèce Antique des cérémonies d’une extrême violence. Le manque d’écrits sur le mariage a rendu difficile la récolte d’information en ce qui concerne la tenue de la mariée.

 

Cependant, pour commencer par la Grèce Antique, il faut savoir que le consentement n’était pas nécessaire au bon établissement d’état de mariage entre un homme et une femme. Le mari venait par ailleurs chercher sa future femme chez ses parents pour ensuite la transporter jusqu’à chez lui. Celle-ci devait ensuite se raser le crâne et porter les habits d’un homme.

A la suite de la nuit dans la chambre nuptiale un banquet était organisé durant lequel la femme portait une longue robe de mariée en lin blanc et avec un petit voile couvrant les yeux. Cette robe pouvait prendre à cette époque-là deux formes distinctes :

 

- Le Chiton Ionique, robe large plutôt souple qui quant à elle n’arrivera qu’avec la découverte du lin.

- Ce que l’on appelle le peplos, qui était une large pièce en tissu blanc et rectangulaire. Cette robe était fixée à la taille d’une ceinture en métal précieux.

 

L’Empire Romain : une tunique simple et au style épuré

 

Durant cette époque de la Rome Antique le mariage apparaît comme un vrai pacte qui met les futurs mariés à l’épreuve d’obligations communes. La tenue de la mariée quant à elle se trouve séparée en deux temps : le premier temps, la veille du mariage elle devra arborer une tunique blanche  appelée « Stola » avec un nœud d’Hercule comme ceinture de chasteté.

 

C’est le mari qui pourra ôter ce nœud le soir des noces. Le lendemain, jour du mariage, la femme porte un long manteau  appelé « palla » par-dessus sa tunique. Elle porte également une couronne de fleurs d’oranger dans sa chevelure.

 

De l’Empire Romain au Moyen-Age, qu’est devenue la tenue de la mariée ?

 

Une fois au Moyen-Âge, l’acte du mariage a une toute autre signification que celle qu’elle avait durant l’Empire Romain.

Beaucoup plus familiale, la cérémonie permettait de rapprocher les familles et créer des alliances politiques et diplomatiques. Durant la cérémonie la fiancée ne porte pas de robe de mariage mais elle est vêtue de sa plus belle tenue pour être présentée à la famille de son mari.

 

La Robe de Mariée au cours de l’Empire

 

Durant cette période, l’union de deux êtres est très souvent arrangée. Napoléon a beaucoup profité de ces mariages arrangés pour étendre son empire à d’autres royaumes voisins. A partir de cette époque la robe de mariée sera très marquée par l’époque vécue.

Outil de mode, ce style de robe est flottant mais serré au niveau de la poitrine. La robe de mariage de l’Empire Napoléonien perdure encore aujourd’hui pour les mariages traditionnels.

 

Évolution de la Robe de Mariée jusqu’à aujourd’hui

 

Fin du XIXème les tenues deviennent beaucoup plus sobres, tout en gardant de petits motifs fleuris et avec de la dentelle. Le blanc est désormais définitivement ancré dans les mœurs comme la couleur de prédilection pour un mariage harmonieux. Arrivent les années 1900 quand le mariage devient une réelle fête avec ses us, coutumes et traditions !

 

Pour les années 1940-1950 c’est un air minimaliste qui fait suite à la Seconde Guerre Mondiale. Dû au manque de tissu, les futures mariées engagent un tailleur dont les services peuvent par la suite servir au quotidien. Dans les années 1950, les marques de robes apparaissent et la forme princesse de Christian Dior devient très sollicitée.

 

Les années 1960-1970 sont marquées par Mai 1968 qui verra une décennie de femmes se marier en pantalon, pour revendiquer leur liberté. La majorité des mariées opteront cela-dit pour un modèle évasé composé d’une matière légère de type soie ou dentelle.

 

Le Blanc comme symbole de Virginité et de Pureté

 

Aujourd’hui, la tenue de la mariée est très souvent blanche (malgré quelques fantaisies permises). Cela tient son origine dans le monde occidental et l’église, pour qui la couleur blanche symbolise virginité, chasteté et innocence.

 

Trouver sa robe de mariée est donc devenu une étape à part entière dans l’organisation d’un mariage, on peut même affirmer que le choix de la tenue pour la mariée est un point central et prioritaire dans l’organisation de l’événement.

 

 

Vous avez trouvé la robe de vos rêves ? Alors n’attendez plus et craquez pour l’une de nos alliances dignes des plus grands Joailliers.

 

Alliance Mariage

 

Cet article vous a plu ? Allez plus loin en consultant l’un des thèmes suivant :

 

- Robe de Cocktail

- Bijoux de Mariage

- Coiffure de Mariée

- Chaussures de Mariée

- Accessoires de Mariage

- Maquillage de Mariée

- Les Dessous de la Mariée

- Enterrement de vie de jeune fille

- Le Bouquet de la Mariée

Découvrez nos plus beaux bijoux

Accéder à la boutique
stats