Rechercher

Newport   1988 – 2018 : 30 ans d’histoire

 

1988 - Naissance d’un futur modèle iconique 

 

Lorsque Jean-Claude Herbelin prend, au début des années 80, les rênes de la société créée par son père, il a pour objectif de lancer une nouvelle collection qui incarne les valeurs fondamentales et le patrimoine horloger de la marque française. Cette dernière allait devenir la figure de proue du style Michel Herbelin.

 

La passion familiale pour l’univers marin, ses paysages, ses voiliers se cristallise dans la création de la Newport, une collection de garde-temps s’inspirant des bateaux courant dans la course de l'America's Cup à Newport, Rhode Island. Elle permet à la marque d’ancrer son image dans le monde de la voile où l'horlogerie a joué un rôle majeur pour la sécurité de la navigation en mer à partir de la seconde moitié du XVIIIème siècle. Inspirée des hublots des voiliers transatlantiques, la Newport représente un esprit d'aventure, d’évasion et de liberté.

 

Identifiable au premier coup d’œil par ses attaches centrales, la Newport affiche également d’autres codes liés au nautisme : présence d’une roue marine sur le cadran et la couronne, dessin des index profilés comme une coque de bateau. Etanche jusqu’à 50 mètres, le premier modèle pour homme, sorti en 1988, était proposé dans un boîtier en laiton et plaqué or de

34 mm de diamètre protégé par un verre minéral et équipé d’un mouvement à quartz.  Dès son lancement, la Newport a été assimilée immédiatement à la marque Michel Herbelin et ce, dans le monde entier. Outre un design atypique caractérisé par ses attaches centrales, ce modèle s’est singularisé par son association de matières et de couleur : cadran paré d’un bleu profond avec index et roue marine en poudre d’or, bracelet réalisé en requin bleu, boîtier fabriqué en laiton et plaqué or jaune rehaussé d’une lunette imposante en laiton rhodié. Au fil du temps, la Newport a été déclinée en multiples versions, aussi bien pour hommes que pour femmes, avec des mouvements quartz et automatiques. Elle évolue par la matière du boîtier, passant à l’acier inoxydable mais aussi à l’acier traité au titane, et par la couleur du cadran d’un bleu indigo unique.

 

Soutenu par des campagnes publicitaires internationales, la Newport est devenue le modèle iconique de l’Atelier d’Horlogerie Française Michel Herbelin. Forte d’un vif succès dès sa sortie, elle contribue à la notoriété mondiale de Michel Herbelin. Battant des records de vente, la Newport connaîtra une croissance à deux chiffres de 1991 aux années 2000. 

 

 

Début du 21ème siècle - une collection phare maintenant son cap 

 

A partir des années 2000, Michel Herbelin réalise deux évolutions importantes sur la collection Newport, se différenciant par la disparition des attaches centrales du bracelet. La première a été l’introduction de la ligne Newport Royale. Destinée plus particulièrement aux femmes, elle se compose de montres à quartz avec des cadrans en nacre véritable ponctués de diamants, déclinées en acier et en or jaune 18 carats. La seconde a été le lancement de la ligne Newport J-Class. S'inspirant de l'héritage horloger de l'entreprise, ces garde-temps automatiques, assemblés à la main, suivaient le même savoir-faire technique et artisanal associé aux yachts de classe J dont ils prirent le nom. Proposés en acier ou en or jaune 18 carats, ils embarquaient des mouvements à complication (Flyback, GMT, réserve de marche).

 

Le modèle Newport d’origine ayant été quelque peu dénaturé, Michel Herbelin décide de le réinterpréter tout en le modernisant et dévoile, en 2007, un nouveau chronographe Newport quartz de couleur marron. Celui-ci sera à l’origine du redéploiement de la collection Newport. Un an après suivra l’arrivée de la Newport Trophy Grand Sport, une ligne de montres sportives (chronographe et plongée) associant céramique et caoutchouc à de l'acier inoxydable. 

 

En 2010, la marque horlogère française se recentre sur l’ADN de la Newport initiale en la redessinant pour l’ancrer dans l’air du temps. Ce renouveau connaît un succès immédiat. Plus en phase avec la montre créée en 1988, la nouvelle collection Newport propose des montres pour hommes et femmes aussi pratiques que raffinées. Version trois aiguilles/date, chronographe ou squelette (édition limitée), la Newport ne quitte jamais le devant de la scène. 

 

2017 - ouverture d’un nouveau chapitre

Tout en célébrant son soixante-dixième anniversaire en 2017, l’Atelier d’Horlogerie française

Michel Herbelin se tourne résolument vers l’avenir en dévoilant, au salon Baselworld, la Newport Connect. Fidèle aux codes de l’horlogerie traditionnelle, ce nouveau modèle arbore un cadran analogique classique tout en bénéficiant de fonctions intelligentes. Condensé de technologie dans un écrin horloger inspiré de l’emblématique collection Newport, ce garde-temps est la première montre connectée française. Par ce lancement, Michel Herbelin marquera l’histoire de l’horlogerie nationale . . .  

Pour supporter sa collection Newport, contribuant au succès de la maison depuis 1988,

Michel Herbelin est omniprésent dans l’univers nautique. Outre l’accompagnement de marins entreprenants, la marque est partenaire, depuis 2015, de la Porquerolles Classique, une régate de voiliers d’époque se courant début juin dans le sud de la France, autour des îles d’Hyères. 

 

2018 : l’avenir pour horizon

Créée en 1988, la Newport occupe toujours, trente ans plus tard, la place numéro un des ventes de la maison. Elle est produite à Charquemont, dans le Haut-Doubs, à la frontière franco-suisse. Là-même où Michel Herbelin, passionné d’horlogerie, s’installa en 1947 pour produire ses premières Impec, des garde-temps à l’allure simple et élégante. Distribuée dans une cinquantaine de pays, la marque continue à se développer, et ce grâce au succès de la Newport. Une histoire qui n’est pas prête de s’arrêter avec les nouveautés à venir

Découvrez nos plus beaux bijoux Accéder à la boutique
stats