Rechercher
Les mines de diamants

Les mines de diamants

Comment a-t-on trouvé les diamants de votre alliance diamant ?

 

 

Les diamants sont des minéraux de carbone. Très rares, ils sont extraits de la kimberlite, une roche ultramafique qui se trouve dans les zones les plus anciennes de la croûte continentale. Ce sont ces diamants qui vont nous permettre de fabriquer votre alliance diamant pour le jour de votre mariage.

 

Les premiers grands gisements de diamants ont été trouvés en Inde (XVIe siècle), puis au Brésil (jusqu’à la fin du XIXe siècle) et pendant tout le 20e siècle c’est en Afrique du Sud que seront extraites les plus belles pierres.

 

 

Répartition de la production mondiale de diamants

 

Aujourd’hui, la production mondiale de diamant est répartie entre l’Afrique et le reste du monde.

 

Le continent africain assure une grande part de la production mondiale (environ 60 % de la production mondiale) de diamant avec d’importants gisements dans des pays comme le Botswana (18 %), l’Afrique du Sud (9 %), la République Démocratique du Congo (15 %), l’Angola (6 %) ou la Namibie (1 %). La présence important de diamant en Afrique à provoquer durant plusieurs décennies des guerres sanglantes entre ethnies et pays pour le contrôle des diamants, car la revente de ces pierres permettait de financer la guerre. Les diamants de sangs sont le nom de ces diamants, qui comme à la Sierra Leone ou au Libéria, ont financé des crimes atroces. Pour mieux tracer les diamants et lutter contre ce phénomène, l’Union Européenne a adopté depuis 2003 une certification qui permet de déterminer la provenance des diamants et leurs non-utilisations à des fins de guerre, c’est le processus de Kimberley.

 

Les autres grands pays producteurs en dehors de l’Afrique sont la Russie, qui est le numéro 1 avec 22 % de la production mondiale, l’Australie (17 %) et le Canada (7 %) sont aussi deux poids lourds dans la production de pierre.

 

Carte des principaux gisements de diamant

 

 

L’exploitation des gisements de diamants

 

L'extraction des diamants est toujours compliquée et il est souvent nécessaire de creuser très profondément dans la terre ou d’extraire de grosses quantités de roche, en moyenne il faut extraire 10 tonnes de roches et minerai pour obtenir 1 carat de diamant.

 

Outre la mine, il existe différents gisements pour exploiter les diamants qui vont venir sertir une alliance diamant.

 

 

Gisements primaires : les mines

 

La mine de diamant d'Udachnaya en SibérieLe premier et le plus connue est l’extraction du diamant dans des mines. Celle-ci peut-être à ciel ouvert ou dans des mines souterraines.

  • Dans les mines à ciel ouvert est très rependu. Il faut extraire avec des engins de terrassement et des explosifs d’énorme quantité de gisement qui seront ensuite traités pour en extraire les diamants. On creuse une pipe avec des gradins, ces derniers permettant la circulation des camions qui transportent les matériaux.
  • Les mines souterraines peuvent aujourd’hui atteindre des profondeurs ahurissantes de 1000 mètres en dessous du sol. Plus on pénètre dans les profondeurs de la Terre, moins la teneur en diamant est riche. Le minerai est remonté à la surface pour être traité et trouvé d’éventuels diamants. Il s’agit dans ce cas-là d’extraire d’énorme quantité de roches pour trouver dedans quelques grammes de diamant, il faut environ extraire dix tonnes de minerai pour récupérer seulement 1 carat de diamant.

 

 

Gisements secondaires alluvionnaires

 

Chercheur de diamant dans une rivièreLes seconds gisements consistent à traiter les alluvions fluviales pour trouver des diamants, ce type d’exploitation est généralement artisanale (comme au Brésil), mais il peut aussi être industriel. Si ce type d’exploitation est industrielle, on utilise des radeaux et de puissantes pompes pour aspirer et remonté à la surface le sable et le gravier de la rivière ou peu se trouver des diamants. 

 

Il faut toujours traiter d’immense quantité d’alluvions pour espérer trouver une gemme.

 

 

 

Gisements littoraux marins

 

Gisement marin de diamantLe dernier type de gisement concerne les littoraux et les fonds marins. Le but est d’atteindre le gravier diamantifère. Pour cela, il faut utiliser des engins de terrassement ou des explosifs.

 

Ce type de gisement nécessite des moyens techniques et financiers conséquents, car il faut souvent extraire d’énorme quantité de terre plusieurs dizaines de mètres sous la mer. Pour cela il faut des navires, des plates-formes et des motopompes que celles des grands groupes comme De Beers ont.

 

Ce type de concession est exploité par De Beers en Namibie ou en Angola.

 

Découvrez nos plus beaux bijoux

Accéder à la boutique
stats