Rechercher
Les 50 mots associés au diamant

Les 50 mots associés au diamant

 

50 mots pour comprendre le diamant

 

Découvrez dans notre lexique tous les termes en rapport avec le diamant, avec d'être sûr de comprendre tous les termes qui y sont liés losque vous achetez une bague de fiancaille par exemple.
 

A

 

Adamas : du mot grec désignant pierre dure, par extension indomptable. C'est ainsi que l'on nomme le diamant dans les plus anciennes descriptions. Ce mot a son adjectif: adamantin qui est relatif au diamant. Par exemple: éclat adamantin, dureté adamantine.

 

 

B

 

Belle eau : manière désuète mais fort belle de parler d'une pierre limpide, d'une grande transparence : un diamant de belle eau.

 

Blue ground : littéralement 'terre bleue', terme anglais utilisé par les mineurs, désignant la kimberlite non altérée, non oxydée, sous le "yellow ground" dans le 'pipe'.

 

Boart : aussi écrit bort, ou boort. Diamant de qualité médiocre, à usage exclusivement industriel, essentiellement utilisé sous forme de poudres abrasives.

 

Brillance : éclat d'un matériaux provoqué par la réflexion de la lumière à sa surface. La quantité de lumière réfléchie dépend de l'indice de réfraction du matériau. Le diamant, dont l'indice est très élevé, est très brillant.

 

Brillant : définit une famille de tailles dont le brillant sensu stricto est rond et possède 58 facettes. La grande face plane au sommet du brillant est appelée la table; les faces autour de celle-ci constituent la couronne et les facettes inférieures, le pavillon. C'est le type de taille le plus courant pour les diamants pesants moins de 10 ct.

 

Briolette : pierre taillée en forme de goutte de section circulaire, formée de facettes triangulaires. C'est en quelque sorte une taille rose qui ferait le tour complet de la pierre.

 

Brut : se dit d'un diamant non taillé montrant sa forme cristallographique d'origine.

 

 

C

 

Carat (ct) : (du grec keration, qui désigne le caroubier, dont la graine du fruit a servi de poids). Une unité de poids spécifique aux gemmes a cours dans le commerce depuis l'Antiquité. C'est le carat. Jusqu'en 1907, le carat ancien varie en masse d'un pays à l'autre: par exemple, le carat de Paris (0,2055 g), vaut plus que celui de Florence (0,1972 g) ou que celui de Leipzig (0,205 g). Ce désordre étant préjudiciable au commerce, il est décidé en 1907 que le carat sera rattaché au système métrique et vaudra 0,2 gramme. Il est désormais reconnu universellement. Le carat se divise en cent centièmes.

 

Carbonado : agrégat dense et poreux de petits diamants de couleur grise à noir, dont la dureté égale celle du diamant.

 

Carbone : élément atomique de symbole C qui se situe à la sixième place dans le tableau de Mendeleïev. Le carbone existe dans de nombreux composés: il est un des composants essentiels de la chimie du vivant. Dans le règne minéral, il existe à l'état pur dans le diamant et le graphite, et entre dans la composition de nombreux autres minéraux comme les carbonates.

 

Cliver : aptitude pour un minéral à se fendre facilement suivant un ou plusieurs plans du cristal bien définis. Ces plans de clivages sont liés à l'orientation des plans atomiques. Le diamant a un clivage parfait suivant le plan de l'octaèdre.

Coussin : forme la plus fréquente du brillant ancien (ou baroque): section rectangulaire ou carrée avec les coins arrondis.

 

Crapaud : défauts dans le diamant: inclusions minérales, fissures, accidents de croissance.

 

CSO : acronyme désignant la Central Selling Organisation qui distribue à peu près 60% des diamants gemmes bruts dans le monde. En 2000, un nouvel acronyme est apparu: la DTC, Diamond Trading Co., qui remplace la CSO.

 

CVD : acronyme de l'anglais Chemical Vapor Deposition caractérisant des films minces de diamant industriels nanométriques synthétisés dans des plasmas gazeux.

 

 

D

 

De Beers : Nom d'un groupe industriel fondé par Cecil Rhodes en 1888 en commençant par racheter les milliers de concessions qui se partageaient les "pipes" de la région de Kimberley, dont celui situé sur le terrain de la ferme des frères De Beer. Cette concentration lui permit de passer à l'exploitation souterraine du 'blue ground' et de lancer l'idée d'un contrôle strict des productions afin de limiter les fluctuations des cours du diamant. La Compagnie De Beers connut une grande expansion sous Sir Ernest Oppenheimer qui parvint à créer une stabilité du marché tout à fait extraordinaire.

 

Diamant : du stricte point de vue minéralogique, la définition la plus courte qu'on puisse donner au diamant est la suivante: minéral composé de carbone pur qui cristallise suivant le système cubique.

 

Dispersion : effet de prisme où un matériau incolore décompose la lumière blanche en un spectre de couleur. Dans le diamant, qui a un pouvoir dispersif intense, la dispersion se manifeste par les spectaculaires feux colorés.

 

 

E

 

Éclat : L'éclat d'un minéral est une propriété liée à la réflexion de la lumières sur sa surface. On parle d'éclat adamantin s'il est très élevé, comparable à celui du diamant.

 

Éclogite : (du gr. eklogê, choix) roche massive et dure à cristaux de grenat rose orangé et de pyroxènes verts bien visibles à l'œil nu. La composition chimique globale est celle d'un basalte. C'est dans l'écologite que se forment les diamants, à grande profondeur: au moins 200 km. L'éclogite est la véritable roche-mère du diamant.

 

 

F

 

Fancy : terme anglais donné à un diamant de couleur intense.
 

Feux : effets lumineux colorés créés par la décomposition de la lumière dans les couleurs de l'arc-en-ciel lors de son passage dans un diamant. Voir dispersion.

 

Flawless : mot anglais signifiant "sans défaut". Se dit d'un diamant sans aucune impureté ou défaut visible même à la loupe jusqu'à un grossissement de 10X.

 

 

G

 

Golconde : nom d'une région d'Inde, ou plus exactement d'un fort moghol situé non loin d'Hyderabad dans l'Andhra Pradesh. Golconde, c'est LA provenance du diamant, une sorte de mythe. Un diamant réputé de Golconde, même si les mines n'étaient pas dans cette région, se voit appliquer systématiquement une plus-value. Les premiers diamants du Brésil furent d'abord importés en Inde avant de repartir en Europe, afin de les qualifier "de Golconde". Les professionnels continuent à parler du "blanc-bleu de Golconde", une sorte de qualité dans l'incolore qui semble d'une grande subjectivité.

 

Goods : ce mot anglais qui signifie "marchandise", est en usage dans le milieu professionnel pour parler du diamant dans des endroits publics ou au téléphone. C'est un moyen de dissimuler l'objet de la conversation aux oreilles qui traînent, par exemple dans les pubs de certains quartiers de Londres.

 

 

K

 

Kimberley : petite ville d'Afrique du Sud, à 400 km au sud-ouest de Johannesburg. Là s'est écrite l'histoire moderne du diamant. On y trouva les premières pierres en 1869, et bientôt ce fut la ruée. C'est là qu'on identifia pour la première fois la roche qui fait remonter les diamants des grandes profondeurs et qu'on a baptisé kimberlite. C'est là que fut créée la société De Beers. C'est là que se trouve l'un des plus beaux pubs à bière du monde, le Star of the West, où sont venus se désaltérer des milliers de mineurs.

 

Kimberlite : (de la ville de Kimberley en Afrique du Sud). Roche volcanique remplissant sous forme de brèches d'explosion des cheminées verticales "les pipes", large de quelques centaines de mètres à 2 km au plus (diamètre tendant à diminuer avec la profondeur). Non altérée, la roche est compacte, bleue à gris sombre, et contient de l'olivine, du mica phlogopite, de serpentine, et divers fragments rocheux (xénolithes d'éclogite et de péridotites), arrachés aux parois de la cheminée ou issu de zones profondes. C'est essentiellement dans cette roche que l'on trouve les diamants…Mais à raison de 1 carat taillé pour 200 tonnes de roche.

 

Komatiite : roche volcanique très riche en magnésium, parmi les plus vieilles de la Terre. Cette roche, à la surprise générale, s'est révélée porteuse de diamants dans un affleurement de la Guyane française découvert en1999. On ne connaît pas encore les répercussions économiques que cette découverte va entraîner.

 

 

L

 

Lamproïte : (du gr. lampros brillant) roche magmatique riche en potassium qui s'exprime par une multitude de paillettes de mica. L'absence des carbonates à l'origine du caractère explosif de la kimberlite est remarquable. Conséquences: la lamproïte est très homogène et s'épanche plus volontiers en sorte d'épais filons. En 1979, cette roche est à l'origine d'un coup de tonnerre dans le ciel serein de la géologie du diamant, à l'occasion de la découverte de la lamproïte d'Argyle en Australie. En effet, cet affleurement est devenu le plus gros gisement du monde, battant à plate couture les kimberlites… En quantité, mais pas en qualité.

 

Lapidaire : Genre de littérature scientifique en usage chez les Romains et repris avec succès aux périodes médiévales. Les lapidaires traitent des pierres et de leurs propriétés, le tout dans un environnement symbolique qu'on peut, avec le recul, qualifier de pittoresque. Les lapidaires sont essentiellement latins, français et arabes, mais aussi hindous et perses. Le même mot désigne aussi un artisan qui taille, poli et grave les pierres précieuses.

 

 

M

 

Macle : groupement de deux ou plusieurs individus de même espèce dont l'orientation obéit à des lois géométriques bien déterminées. Dans le diamant, la macle produit des cristaux d'allure triangulaire, plate, pour lesquels on a développé des tailles spécifiques afin de pouvoir les rentabiliser.

 

Mazal : mot que prononcent les courtiers juifs en diamants au moment de la conclusion d'une affaire. Cette expression hébraïque - au complet "mazal u'bracha" - scelle un pacte de confiance, indestructible, entre l'acheteur et le vendeur. Aucun contrat écrit est nécessaire. Quelqu'un qui aurait trahi un accord scellé par cette expression serait irrémédiablement exclu du monde du diamant.

 

Malheur : conséquence censée affliger les porteurs de certains diamants, en particulier le fameux diamant bleu de la Couronne de France, appelé aujourd'hui le Hope. L'examen attentif des faits révèle qu'aucun diamant ne peut être accusé d'être porteur de poisse.

 

Manteau terrestre : enveloppe rocheuse constituant 63% du volume de la Terre prise en sandwich entre la croûte terrestre et le cœur de la planète. C'est dans ce manteau que se forment les diamants, à au moins 150-200 km de profondeur.

 

Marquise : variété de la taille brillant qui prend la forme d'une navette. Le nom viendrait de la forme des lèvres de la marquise de Pompadour.

 

Mille huit cent quatre-vingt sept : année tragique qui vit la dispersion lors d'une vente aux enchères d'une des plus fabuleuses collections de diamants qui soient: les joyaux de la Couronne de France. Sur décision de la 3e République, un ensemble incomparable de joyaux et pierres historiques fut pris au Louvre. Le prétexte était la suppression des symboles monarchistes, la conséquence fut la perte irrémédiable d'un trésor inouï.

 

 

N

 

Nanodiamant : diamant infra-microscopique (10 000 fois plus petit qu'un grain de sucre), que l'on trouve exclusivement dans certaines météorites primitives. On peut aussi les synthétiser en laboratoire dans des plasmas gazeux (cf. CVD).

 

 

P

 

Pavillon : partie basale d'une gemme polie, c'est-à-dire la partie cachée s'opposant à la couronne supérieure. Elle doit comporter un nombre suffisant de facettes pour que l'ensemble de la pierre puisse réfléchir un maximum de lumière. Elle se termine en colette ou pointe de culasse.

 

Pipe : (mot anglais signifiant tuyau) cheminée volcanique cylindrique verticale remplie de roches magmatique effusive.

 
Piqué : se dit d'un diamant constellé d'impuretés.
 

Poire : variété de la taille brillant qui prend la forme d'une goutte un peu aplatie. Désigne aussi une personne ayant acheté sans le savoir une imitation de diamant.

 

Pointe naïve et faite : termes utilisés jusqu'au XVIIe siècle pour désigner un diamant en octaèdre. Lorsque les faces sont maintenues à l'état naturel, les textes parlent de pointe naïve. A partir du XVe siècle, les faces des octaèdres commencent à être rectifiées et polies; apparaît alors le terme de pointe faite.

 

 

R

 

Réfraction : changement de vitesse et de direction d'un rayon lumineux. Dans le cas du diamant, la compaction extrême des atomes de carbone provoque un fort ralentissement de la vitesse de la lumière qui le traverse. L'indice de réfraction qui est le rapport entre la vitesse de la lumière hors du diamant et dans le diamant est donc élevé, ce qui permet, en jouant sur la taille, de renvoyer la lumière et de donner tout l'éclat qui caractérise cette pierre.

 

 

S

 

Sightholders : club très sélect d'industriels du diamant qui se rendent dix fois par an au siège de la De Beers pour recevoir une boîte contenant une certaine quantité de diamants destinés à la taille. C'est par ce club que sont distribués 60 % des diamants de qualité dans le monde. Pour être un sightholder, il faut, outre des références bancaires irréprochables, être à la tête d'une entreprise de taille du diamant. Les sightholders sont à ce jour environ 120, répartis dans la plupart des pays riches du monde.

 

Star : nom donné à des personnes, généralement féminines, qui ont la réputation de porter volontiers des diamants. Curieusement, ce mot désigne aussi en anglais les étoiles, corps célestes qui, dans une phase de leur évolution, produisent du diamant. Il s'agit de minuscules cristaux qui se forment dans un plasma gazeux vraisemblablement lors de la formation d'une supernova. Certains de ces diamants ont atterri à la suite de leur incorporation dans des météorites fort rares qui ont chu sur nos têtes.

 

 

T

 

Table : facette supérieur d'une pierre taillée. Elle est entourée d'une couronne se terminant par une fine ceinture (ou rondiste) où viennent s'accrocher les griffes qui permettront de la tenir dans sa monture. Les premiers diamants ont été taillés "en table": on se contentait d'abraser plus ou moins intensément la pointe de l'octaèdre. La table a donc été la première facette inventée par le tailleur. Ce n'est que plus tard qu'elle est devenue la principale de tout un dispositif de facettes permettant à la pierre de jouer avec la lumière.

 

Taille : ensemble des opérations qui permettent de passer du diamant brut au diamant prêt à être serti sur une bague de fiancaille. Ces opérations sont le sciage ou clivage, l'ébrutage qui donne la forme générale de la future pierre taillée, le facettage et le polissage final.

 

 

V

 

Vajra : du sanscrit qui signifie "inflexibilité, diamant ". Le terme de vajra se réfère à quelque chose qui, n'apparaissant ni ne disparaissant, est indestructible. C'est donc le mot utilisé pour caractériser le diamant dans les textes sanscrits anciens, en particuliers hindouistes et bouddhistes. Le vajra-diamant est transposé en un objet rituel en forme de sceptre fréquemment représenté dans l'iconographie bouddhiste et utilisé dans les rites du lamaïsme tibétain.

 

 

Y

 

Yellow ground : terme de mineur désignant la terre jaune résultant de l'oxydation de la kimberlite dans la partie superficielle des pipes, sur environ 50 à 100 mètres d'épaisseur.

Bague émeraude en Or Blanc diamant Aria - 12592 EM

Bague émeraude en Or Blanc diamant Aria - 12592 EM

950,00 € ou 4 fois 237,50 € Prix constaté en bijouterie :
1 425,00 €
Bague émeraude en Or Jaune diamant Cléa - 12535 EM

Bague émeraude en Or Jaune diamant Cléa - 12535 EM

1 500,00 € ou 4 fois 375,00 € Prix constaté en bijouterie :
2 250,00 €

Découvrez nos plus beaux bijoux

Accéder à la boutique
stats